Mais qui se cache donc derrière le CICNS ?




image autorisation de Bret Blevins

Dans les cercles de l'activisme anti-sectes, il existe un petit procédé qui a fait ses preuves et dont les membres usent copieusement : Quand quelqu'un apporte un son de cloche différent au sujet des "sectes", comme le fait le CICNS, il leur suffit de dire que ceux qui font tinter cette cloche sont Scientologues.

Vous vous en doutez, l'effet est garanti. Le sujet est soudainement déplacé vers la bête noire de l'anti-sectarisme et notre son de cloche est brutalement couvert par l'hystérie que soulève automatiquement cette accusation, suivie d'une avalanche bruyante et grossière d'amalgames et de lieux communs. 

Le CICNS a donc été rapidement accusé de "collaboration" avec "l'ennemi". 

Les Scientologues ! 

En 2003, quand le fondateur du CICNS s’est intéressé au traitement des minorités spirituelles en France, il a pris contact avec des personnes déjà actives pour la défense de la liberté de conscience afin de connaître leur expérience. Il en a tiré diverses conclusions. L’une d’entre elles concerne la Scientologie. En effet, parmi ces contacts, certains se sont avérés être scientologues et il lui est apparu, quelques mois plus tard, que tout lien direct ou indirect avec la Scientologie pourrait faire ombrage à la neutralité et à l'indépendance voulues (1)

Aussi, le CICNS ne s'autorise-t-il aucune association de près ou de loin avec la Scientologie.  

Les membres du CICNS n'ont pas de jugement sur le compte des scientologues, comme nous n'en portons sur aucun mouvement spirituel a priori, aussi longtemps que d'éventuelles activités criminelles n'ont pas été démontrées. Nous recevons quotidiennement des échos des diffamations les plus révoltantes et les plus grossières répétées ad nauseam et nous ne souhaitons les cautionner pour aucun mouvement à vocation spirituelle.

Aujourd'hui, cependant, nous nous tenons à distance des Scientologues. Le climat en France nous conduit à une attitude que nous aurions aimé ne pas être forcés d’adopter : mais à ce jour, il nous a suffit de comprendre comment certains mots ont l'effet d'anathèmes (la force des mots fait d'ailleurs de cette campagne une inquisition moderne, menée cette fois principalement par des rationalistes) pour que nous comprenions que nous devions faire connaître clairement notre non-appartenance et notre distance vis-à-vis de la Scientologie , comme de n’importe quel mouvement auquel on aimerait nous associer (le président du CICNS a, un temps, été « accusé » d'appartenir au mouvement de la méditation transcendantale) . La pauvreté des arguments anti-sectes conduit la plupart de ces derniers à des raccourcis saisissants dont ils savent l’effet manipulatoire sur leurs auditoires. La plupart des anti-sectes ne peuvent pas concevoir que des citoyens français n'appartenant pas à la Scientologie puissent se révolter de leur attitude. Une économie d’intelligence qui illustre bien les rouages de leur combat.

Quoi qu'il en soit, notre inspiration est ailleurs, essentiellement fondée sur une sorte de sursaut civique (une révolte chez certains), devant les manipulations que doit subir le grand public dans cet acharnement grotesque contre les minorités spirituelles saines et les causes cachées de cette campagne odieuse qui dure depuis bien trop longtemps. Vous êtes invités à lire les pages de notre site pour comprendre le sens de ces mots.

Nous acceptons le bizutage et nous prenons note de l'accusation fallacieuse de collaborateurs de "l'ennemi". Nous n'allons pas nous fâcher pour si peu. Mais nous informons cependant toute personne qui oublierait que les plaisanteries les plus courtes restent les meilleures que nous n'accepterons pas que cette blague de potache se répète trop souvent. Le sujet est assez sérieux pour que l'on franchisse rapidement ces petits tours d'illusionnistes qui tentent de faire disparaître les révélations un peu troublantes.

Il n'y a donc pas d'ogre caché derrière la bannière du CICNS. Vous pouvez entrer dans nos pages sans crainte, car vous pourrez en ressortir sans difficulté. Mais prenez le temps de consulter ce que nous vous donnons à lire. Si vous avez encore, comme nous, quelque espoir en l'humanité, vous aurez à coeur de ne pas en rester aux conditionnements que nous avons tous dû subir ces dernières années. Ne manquez pas nos pages, elles sont rares dans notre pays. 

Elles font tinter cette cloche que certains aimeraient faire taire en y projetant des noms et des images qui font peur. Ces noms et ces images n'appartiennent pas à l'univers du CICNS. 

Bienvenue chez nous, 

L'équipe du CICNS

(1) A l'origine, l'équipe du CICNS avait tout d'abord pensé s'associer naturellement au CAP-LC, en établissant une antenne locale sous forme d'association, avant de décider de modifier son nom et ses statuts afin de trouver une indépendance nécessaire à son action et de répondre aux objectifs pacifiques de notre charte

 

Lire également :

Le CICNS est-il "pro sectes" ?
Présentation du CICNS
la Charte du CICNS
Le conseil d'administration du CICNS

Haut de page


© CICNS 2004-2015 - www.cicns.net (Textes, photos et dessins sur le site)