Courrier à M. Louis Schweitzer

Lettre adressée à M. Louis Schweitzer, premier président de la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité)

Le 8 mars 2005

Monsieur le Président,

Nous avons suivi avec intérêt la mise en place de la Haute Autorité, et très récemment l'annonce de votre nomination à sa présidence. Nous vous prions de bien vouloir accepter toutes nos félicitations à ce titre. Nous formons des vœux pour que vous disposiez de tous les moyens indispensables à l'accomplissement de cette noble tâche.

Dans le contexte de la mission qui est la vôtre, nous avons l'honneur de porter à votre connaissance l'existence et les buts du CICNS, une association née du constat que les orientations et pratiques spirituelles sont, en France, depuis plusieurs années, mises à mal par les amalgames tendancieux d'une croisade discriminatrice envers les nouvelles expressions de la recherche spirituelle.

Le CICNS est un centre indépendant, tourné vers le soutien et le conseil des nouvelles spiritualités, ainsi que vers l'information des autorités sur le sujet important et délicat des nouvelles formes de la recherche spirituelle.

L'objectif du CICNS est de faire respecter la recherche spirituelle dans toute sa diversité et de mettre un terme à l'inacceptable association qui est faite quotidiennement entre les mouvements spirituels et la criminalité ou la manipulation mentale.

Le terme " secte " résume, pour le grand public, cet odieux amalgame.

Les responsables et les membres actifs du CICNS sont conscients de la nécessité de fonder leurs actions et leurs paroles sur un regard impartial afin de restaurer la vérité sur la recherche spirituelle et sur les intentions des activistes anti-sectes en France. Cependant, nous ne croyons pas qu'il y ait d'avancée significative et profitable dans la recherche de l'adversité, la provocation, la polémique et l'affrontement avec un ou plusieurs ennemis précis qui seraient particulièrement responsables de la situation que nous dénonçons. Nous pensons que faire la guerre à la guerre ne l'arrête pas mais l'entretient. Nous pensons qu'il n'y a pas d'autre ennemi que la peur et l'ignorance. Le CICNS fait donc le choix du dialogue, de l'information, de l'accompagnement et de la médiation, tout en s'autorisant à dire et agir avec fermeté si la situation l'exige.

Le CICNS est une association de personnes reliées par son objet au-delà des différences de leurs cheminements et choix spirituels ou idéologiques. Le CICNS n'est lié à aucun mouvement qualifié de " secte " ni ne représente aucune tendance spirituelle particulière.

Cet outil a pour vocation d'être au service de ceux qui sont confrontés d'une manière ou d'une autre à la réalité de la situation des "nouvelles spiritualités".

Le CICNS a pour objet d'équilibrer le débat et de répondre aux interrogations au sujet des nouvelles spiritualités, en participant activement à la défense de la liberté d'orientations et de pratiques spirituelles, par la mise à disposition de ses connaissances et compétences dans un but de médiation et de résolution des problèmes rencontrés; la diffusion d'informations non tronquées sur la réalité du phénomène spirituel notamment par l'usage du droit de réponse et l'organisation de conférences et manifestations publiques; le soutien moral et juridique de toute personne victime de discriminations dans ce domaine; et par tout autre moyen légal connu ou inconnu à ce jour, utile à cet objet.

Les objectifs fondamentaux du CICNS sont :

1 - Susciter la création d'un observatoire officiel, compétent et impartial, des nouveaux mouvements religieux et minorités spirituelles, incluant des chercheurs et universitaires (sociologues, philosophes et historiens), des responsables de tous les mouvements et groupes, des spécialistes en psychologie et psychiatrie ainsi que des psychothérapies diverses, des travailleurs sociaux, des responsables associatifs, des ONG et des associations militant pour les droits de l'homme, et des représentants de l'État

2 - Obtenir la fin des aides publiques pour les groupes et associations qui oeuvrent contre la liberté spirituelle et les nouvelles spiritualités

3 - Faire adopter une législation en faveur de la tolérance, protégeant et garantissant le droit de chacun à pratiquer, exprimer et vivre librement sans discrimination, la spiritualité de son choix A cette fin, le CICNS poursuit et développe le travail commencé depuis plus de deux ans à travers des actions dont nous ne manquerons pas, si vous le souhaitez, de vous tenir informé.

Nous vous invitons à visiter le site officiel du CICNS sur Internet à www.cicns.net.

Nous sommes persuadés qu'en tant que responsable d'une mission destinée à lutter par tous les moyens possibles contre les discriminations dans notre pays, vous ne pourrez manquer de vous sentir concerné par le sort des très nombreuses personnes qui traversent de sérieuses difficultés liées à cette situation, ainsi que par l'importance de celle-ci quant aux fondements même de la démocratie.

Vous déclarez que " la Haute Autorité a vocation à travailler avec ceux qui contribuent à la lutte contre les discriminations ", aussi vous offrons-nous notre collaboration dans ce secteur particulier qui est le nôtre.

Dans l'espoir que vous porterez un regard plein d'attention à ce courrier, nous nous permettons d'y joindre la brochure de présentation du CICNS, et restons à votre entière disposition pour toute précision complémentaire.

Nous vous prions, Monsieur le Président, de croire en l'expression de nos respectueuses salutations.

Pour le CICNS,

La présidente

Haut de page


© CICNS 2004-2015 - www.cicns.net (Textes, photos et dessins sur le site)