Liste de diffusion du CICNS    

       Centre d'Information et de Conseil des Nouvelles Spiritualités   

        Sectes, un autre regard    

         http://www.cicns.net    

         Août 2007  N° 66    

 

 

 

 


 

Un autre regard sur les minorités spirituelles

 


 

 

c

Nouveautés sur le site

 

Dossier du CICNS : La Justice est-elle indépendante ?

 

Extrait de lecture : "Le temps des victimes"

 

Les bénéfices de la "posture de victime", dont nous connaissons déjà les conséquences pour les minorités spirituelles, risquent de nuire rapidement à notre société.

 

Trois décisions de Justice consécutives importantes et très inhabituelles pour les minorités spirituelles

 

Colloque organisé par le CICNS

 

Rendez-vous le 30 septembre 2007 à Paris pour notre colloque "Sectes : fléau social ou bouc émissaire ?". De nombreuses personnalités seront présentes. Une opportunité de placer le sujet des "minorités spirituelles" au premier plan à la rentrée. Il reste encore quelques places.

 


 

a

Les News

 

Des parlementaires se préoccupent de la pratique du massage par des thérapeutes non diplômés et créent un amalgame entre massage, sectes et "dérives sexuelles"... Un nouveau cheval de bataille ?

Spiritualité ou religiosité ? Échos d'un colloque où des spécialistes de l'éducation au Québec réfléchissent sur les moyens de "faciliter le cheminement spirituel de l'élève" pour tenter de répondre au vide de sens manifesté par les jeunes

Création d'un collectif de parents pour que soit respectés l'autorité parentale, la liberté de penser et le droit à l'éducation

Interview de Jean Baubérot, sur le site de Nouvelles Clés

Mme Picard (Présidente de l'UNADFI) condamnée en Appel pour diffamation envers les Témoins de Jéhovah

La suite de l'affaire du Parc d'Accueil, à Lisieux, où l'on entend la secrétaire de la MIVILUDES se réjouir d'une possible condamnation en vertu de la loi About-Picard (qui cherche laborieusement à produire une jurisprudence)

Retraite au monastère pour boss en mal de spiritualité : "Les travailleurs éreintés par leur vie frénétique réclament de plus en plus souvent une pause empreinte d'une touche spirituelle"

L'Eglise catholique va être réaffirmée "unique Église du Christ"

 


 

c

Le mot du Président

 

 

Dans un article du Monde, le PDG de Peugeot-Citroën dénonce l'amalgame entre suicide et conditions de travail : "Les médias et beaucoup d'intervenants sollicités par la presse, tels que les syndicats, les médecins, les psychologues, ont voulu établir un lien étroit entre le travail et le suicide, relève M. Streiff. (...) Je m'insurge contre l'amalgame qui est fait pour dire que 'le travail tue', je pense que cela n'a pas de sens. C'est un manque d'humilité face à un fait que personne ne comprend."

 

Ces paroles nous paraissent sensées. Elles n'exonèrent pas bien entendu les PDG des industries de s'interroger très sérieusement sur les conditions de travail "déshumanisantes" où la productivité et les objectifs d'excellence tiennent lieu de dogme, où l'argent fait loi. Rajoutons les 3 suicides de Renault et imaginons un instant ces événements dramatiques au sein de minorités spirituelles. L'hallali aurait été sonné. Les anti-sectes de tout poil auraient hurlé à la mort en dénonçant la manipulation mentale, les sectes suicidaires. Des dossiers auraient été reconstitués à la va-vite dans tous les hebdomadaires évoquant Waco, l'OTS, pour montrer l'ennemi. En comparaison, M. Streiff bénéficie en fait d'une certaine "mesure" médiatique sans compter qu'il peut s'exprimer, ce que n'auraient pu faire des groupes spirituels condamnés d'avance.

 

Poursuivons les comparaisons. Dans une affaire récente à Lisieux, la loi About-Picard va être invoquée. Puisque chacun est égal devant la loi, ne pourrait-on invoquer l'abus de faiblesse chez Renault et Peugeot ? Ce qui aurait été immanquablement le cas si ces suicides avaient eu lieu au sein de groupes spirituels. Il ne s'agit pas pour nous d'encourager l'utilisation de cette mauvaise loi (voir news 1 et news 2), dont les promoteurs essaient fiévreusement d'obtenir l'inclusion dans notre jurisprudence, au contraire. Mais il est utile de mettre en évidence la discrimination que subissent tous ceux qui sont classés arbitrairement dans la catégorie secte.

 

Ces gesticulations médiatiques sont la norme aujourd'hui ; le traitement victimaire des problèmes de société nous permet de nous assoupir entre deux bouffées d'indignation et d'éluder les réflexions de fond (voir notre condensé de livre).

 

 

a Cliquer ici pour soutenir le CICNS  c

 

 


 

a

Les lectures essentielles

 

 

La FAQ     La charte du CICNS     Un grand mouvement solidaire   Le film du CICNS   

La commission d'enquête citoyenne  Nos interviews en vidéo   Le catalogue de nos vidéos

 

c

Les lettres précédentes

 


a

 

Vous recevez cette lettre du Centre d'Information et de Conseil des Nouvelles Spiritualités parce que vous en avez exprimé le souhait personnellement ou parce qu'un abonné vous l'aura transmise. S’il s’agit d’une erreur, merci de bien vouloir nous en excuser. Vous pouvez facilement annuler cette inscription en cliquant sur ce lien pour envoyer un mail de désabonnement.

 

Si vous n'êtes pas encore abonné à notre lettre, vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion en nous écrivant à : Admin@cicns.net

 

Cette liste de diffusion confidentielle n'est  utilisée que pour l’envoi de deux courriers mensuels au maximum, dans lesquels vous trouverez les mises à jour régulières de notre site, des nouvelles de nos actions et de nouvelles occasions de réfléchir profondément, au-delà des amalgames et des diffamations, à la question que pose notre site : "Un autre regard sur les minorités spirituelles" sur http://www.cicns.net.

 

Le CICNS est un centre rigoureusement indépendant des minorités spirituelles mentionnées dans les pages de son site. Pour plus de renseignements au sujet de ce Centre, merci de visiter la page http://cicns.net/CICNS.htm

 

 En espérant vous garder parmi nos lecteurs,

 

 Bien amicalement, l'équipe du CICNS

 

© CICNS 2007 Admin@CICNS.net