"Conversion et "lavage de cerveau" dans les nouveaux mouvements religieux"

par Dick Anthony et Thomas Robbins

Condensé de l'article

Version complète (en anglais, contenant beaucoup de recherches scientifiques validant les propos et qui ne sont pas reprises dans ce condensé) sur le site du Cesnur http://www.cesnur.org)

Les hyperliens ont été ajoutés par le CICNS


Il existe une quantité importante de recherches concernant les modes de conversion aux "religions alternatives" ou "nouveaux mouvements religieux". Un nombre disproportionné de ces recherches et théories affirment que le recrutement dans certaines "sectes" est involontaire (il annihilerait la "volonté personnelle") parce que de puissantes techniques de "lavage de cerveau", de "contrôle mental" ou de "persuasion" seraient appliqués (...) Les choix qui seraient faits sous l'emprise de ce "lavage de cerveau" sont considérés comme irrationnels, basés sur l'émotion, l'instinct, le conditionnement automatique plutôt que sur la raison et l'évaluation consciente.

(...) (Dans ce débat, on constate que) l'individualisme et la rationalité sont posés au départ comme supérieurs à l'intuition, la révélation, la connaissance mystique et l'émotion par les défenseurs du "lavage de cerveau". Les choix fondés sur des facteurs non-rationnels comme l'émotion, l'intuition, l'expérience mystique ineffable, sont implicitement dénoncés comme des réactions primitives rétrogrades.

(...) Le débat pourrait être centré sur la question suivante :

Qui, des sectes pratiquant "la persuasion", ou des croisés "anti-sectes", s'oppose réellement à la volonté personnelle, quand ces derniers vont jusqu’en justice pour convaincre des divers disfonctionnements des "sectes" dont les dévots insistent à demeurer membres malgré leurs explications ?

(...) La philosophie des croisés anti-sectes se réduit à une perspective qui, privée de ses soutiens pseudo-scientifiques, se révèle être une idéologie fondamentaliste, totalitaire, une version de la perception moderne du monde qui cible toutes les perceptions compétitives comme des outils diaboliques. Afin de masquer l'intolérance et le totalitarisme de leur croisade, les porte-parole de ces organisations anti-sectes utilisent deux stratégies de rhétorique liées entre elles. La première concerne cette idée que la nouvelle identité du converti a été imposée par la force sur des individus vulnérables et détruit la volonté personnelle. Une grande partie du public a adopté cette idée parce qu'elle fournit une explication pratique à cet engouement pour les groupes "déviants" ou "menaçants".

(...) Bien qu'il y ait une réalité au stéréotype du "contrôle mental" que l'on retrouve dans les mouvements totalitaires, chez les manipulateurs, les dévots zélés et les groupes d'actions violentes, il y a de grandes exagérations et distorsions dans le débat sur ce phénomène.

(...) (alors que) il y a un consensus au sein de l'opinion scientifique bien informée sur le fait que l'hypnose (parmi d’autres exemples cités dans ce document, l’hypnose est ici citée en référence à une accusation faite à l’église de scientologie) ne peut pas être utilisée efficacement pour contrôler la volonté personnelle. L'idée que l'hypnose pourrait être utilisée afin d'imposer une " nouvelle personnalité"  et établir ainsi un contrôle durable est si improbable qu'on ne la trouve plus que dans les ouvrages de science fiction populaires. Ainsi, le fait que la participation à une minorité religieuse changerait radicalement la personnalité de quelqu'un a toujours été nié par la recherche empirique (voir Paloutzian, Richardson et Rambo, 1999)"

(...) Un grand nombre de recherches démontrent que les personnes qui quittent un mouvement religieux minoritaire sont d’autant plus susceptibles de se plaindre d’avoir subi un "lavage de cerveau"  qu’ils ont été bannis de ce groupe ou qu’ils ont eu des contacts préalables à leur plainte avec les organisations anti-sectes.

(…) Ce document aura atteint son but s’il permet de s’interroger sur la vision simpliste du lavage de cerveau en offrant une perception plus nuancée.

 

Voir également notre dossier  Manipulation Mentale

 

Haut de page


© CICNS 2004-2015 - www.cicns.net (Textes, photos et dessins sur le site)